Yann Seemplee

PRÉSENTATION : 

Nom : Martinon
Prénom : Yann
Pseudo Facebook : Seemplee Yann
Date de naissance : 08/09/1975
Signe du Zodiaque : Vierge
Région : Var

Salut à tou(te)s!

Je me présente: Yann, fan de la première heure (ou presque, j’y reviendrai plus loin) de Saint Seiya (ainsi que des autres manga de Masami Kurumada, notamment Bt’X et Silent Knight Shô) que j’ai découvert en 88 lors de la 1ère diffusion de l’anime dans le Club Dorothée, amateur de mythologies et religions du monde (Intérêt qui s’est développé au contact d’anime tels qu’Ulysse 31 et, bien-sûr, Les Chevaliers du Zodiaque et qui m’a conduit à étudier le latin et le grec ancien), dessinateur à mes désormais trop rares heures perdus (ce qui m’a amené à observer de près le sublime trait, à la fois sobre et puissant, du duo Araki-Himeno) et collectionneur assidu (et pas que de figurines!) depuis 97 avec l’édition française du manga (dont les flagrantes erreurs de traduction m’ont poussé à apprendre le japonais afin de puiser les infos correctes à la source) qui n’a fait qu’attiser les braises d’un passion qui ne m’a jamais vraiment quitté (Même si j’avais eu quelques Vintage étant enfants.). Membre des Chevaliers du Zodiaque France depuis 2017, j’ai été nommé modérateur du groupe il y a quelques semaines.


Bonjour Yann, comment as-tu connu CDZ ?
Ma première approche de l’anime s’est faite en Avril 88 où je découvrais le 1er épisode de la série qui, sur le moment, m’a laissé perplexe, la violence du combat entre Seiya et Kassios m’ayant un peu rebuté de prime abord. Mais restant curieux vis-à-vis de ce DA, j’y suis revenu à l’épisode 17 (Seiya vs Dokrates dans le Colisée de Graad) et j’ai davantage accroché mais pas au point de suivre assidûment la série. Et puis arriva l’épisode 42 où Mû répare les Bronze Cloth et où Seiya et ses amis s’engagent dans cette bataille mortelle de 12 heures pour sauver Saori. Le concept, les enjeux, la tension: tout était là pour que le coup de cœur opère enfin. Dès lors, je n’ai plus loupé un épisode, les enregistrant chaque semaine pour les revoir en boucle en attendant le suivant et dessinant chaque nouveau Gold Saint pour mes camarades de classe qui étaient, eux aussi, mordus (Il faut dire que c’était un phénomène!). Par la suite, j’ai pu revoir tout ce que j’avais manqué et chaque rediffusion était l’occasion de récupérer un bout d’animation mal coupé au lancement du dessin animé ou à la coupure pub. J’ai fini par avoir une version quasi-parfaite.

Quel est ton personnage préféré et pourquoi ?
Le personnage que je préfère dans cette série est Shun d’Andromède car c’est un garçon sensible et réfléchi dans lequel je me retrouve beaucoup. Il a un grand respect pour ses adversaires et une haute idée de la valeur d’une vie humaine. Et, paradoxalement, il est pourvu d’une effroyable puissance destructrice. C’est un ami fidèle et dévoué pour ses compagnons qui se soucie plus du mal qu’on peut leur faire (la seule chose qui le fasse réellement sortir de ses gonds) que de ce qu’il est susceptible d’endurer. Il fait courageusement face à sa destiné sans hésiter à donner sa vie pour ses amis et pour la paix sur Terre.

Une pièce de collection préférée ?
Si l’on entend « figurine » par « pièce », je dirais sans hésitation mes 5 Bronze V3 OCE car la sobriété des coloris alliée à la finesse des teintes en fait pour moi des références d’exception. Mais, plus largement, je répondrais ma collection de dédicaces qui regroupe les paraphes de Tôru Furuya (voix japonaise de Seiya), Eric Legrand (voix française de Seiya), Nobuo Yamada (interprète de Pegasus Fantasy), Hironobu Kageyama (interprète de Soldier Dream) et Shinji Araki (le fils du Chara Designer). A cela s’ajoute un celluloïde de Shun réalisé à un unique exemplaire par mon ami Jérôme Alquié

Possèdes-tu un objet rare ?
Excepté des pièces comme Milo et Aphrodite EX God Cloth (SOG) ou encore le Gold Saint d’Ophiuchus en figurines, parmi les pièces rares que j’ai la chance de posséder, il y en a 3 qui on une valeur particulière à mes yeux: le magazine de prépublication Shûkan Shônen Jump N°1-2 de Janvier 1886 car c’est le point d’origine de cet excellent manga devenu série mythique. Ensuite, vient le CD Image Album Meiô Hades Hen sorti en 90 et qui devait faire la promotion du projet d’OVA qui courait à l’époque. Enfin, les 4 Laser Disc des films dont les splendides pochettes sont pour moi comparables à des toiles de maîtres.

fais-tu tes achats en général ?
Je me procure mes figurines essentiellement au Japon par le biais de boutiques bien connues (en prenant soin d’être en mesure d’effectuer mes précommandes au démarrage de celles-ci pour profiter du meilleur prix) ou sur Buyee qui permet parfois de faire de bonnes affaires en achetant sur Yahoo Japan Auction. Pour tout ce qui est manga, CD, DVD/Blu-ray, je me fournie depuis des années chez CD Japan qui est une boutique dont j’apprécie beaucoup le sérieux. Enfin, pour les VF, je prends tout chez Amazon qui reste le plus pratique quand on ne vit pas dans une grande ville pourvue d’un rayon manga/anime bien achalandé.

As-tu des conseils à donner aux autres fans ?
Si je devais prodiguer un conseil aux fans de Saint Seiya, ce serait de commencer leur collection par ce que j’estime être la base: les DVD/Blu-ray de l’anime (coffrets collector non censurés) et le manga (édition intégrale en 22 Tomes). Il est vrai que la gamme Saint Cloth Myth jouit d’un grand succès et fait toujours des émules mais collectionner les figurines n’est pas la seule façon de renouer avec cet univers merveilleux. Il existe tellement de produits dérivés de Saint Seiya que chacun peut se faire plaisir sans forcément dépenser des sommes astronomiques. L’important, c’est de faire une collection qui nous ressemble.


LE GROUPE CDZF : 

Comment as-tu connu le groupe ?
Suite à la mort du forum Le Sanctuaire sur lequel j’intervenais régulièrement, j’ai découvert le groupe des Chevaliers du Zodiaque France en faisant une recherche de groupes s’intéressant à Saint Seiya sur Facebook, tout bêtement.

Qu’apprécies-tu dans le groupe ?
Ce que j’apprécie le plus sur ce groupe, c’est l’intérêt des sujets traités et la variété des discussions lancées et le bon esprit dans lequel ont lieu ces échanges (la plupart du temps). Il règne une vraie dynamique de partage entre les membres.

Qu’aimerais-tu y trouver de plus ?
Je sais qu’on ne vit pas au pays des Bisounours mais, forts des valeurs véhiculées par cette série si chère à nos cœur, j’aimerais trouver davantage de respect des œuvres qui composent le multivers Saint Seiya et de ceux qui les ont réalisées. 


ITV Première fois :

Quel est ton premier souvenir CDZ ?
Mon premier souvenir des Chevaliers du Zodiaque est le combat de Seiya contre Kassios dans le Colisée du Sanctuaire (Ep. 1) mais, comme je l’ai dit plus haut, ce n’est pas la scène qui m’a laissé le meilleur souvenir à l’époque. En revanche, la scène des Bronze Cloth qui se disloquent pour recouvrir Seiya et ses amis dans la Maison du Bélier (Ep. 42) est un passage qui continue de me donner des frissons aujourd’hui encore tellement l’animation et le choix de la musique sont ébouriffantes. 

A quand remonte ton premier objet CDZ ?
Mon premier objet Chevaliers du Zodiaque a été, comme pour beaucoup à cette époque, une Vintage: celle d’Aphrodite des Poissons. Par la suite, j’ai complété ma petite collection avec Dôko (dont on ignorait alors le nom) de la Balance, Hagen de Merak, Syd de Mizar, Sorrento de la Sirène et Kanon du Dragon des Mers. Mais ces beaux joujoux dont j’avais pris grand soin et et que j’avais remis en boîte en grandissant ont finalement été offert à des cousins à mon insu.   

ITV Dernière fois :

Quel est ton dernier article acheté ?
Le dernier article Saint Seiya acheté est la Saint Cloth Myth de Seiya du Sagittaire EX, pas plus tard que vendredi dernier. Je craignais qu’elle soit reportée mais je suis heureux de voir cette version mythique du personnage sortir enfin avec une Cloth adaptée à la morphologie du corps des Bronze et des teintes repensées pour certaines pièces de l’armure comme le casque, la « jupe », les éperons, l’arc et la Flèche de la Justice, ce qui offre une variante intéressante de la Gold Cloth.  

Quel est ton dernier épisode, manga vu ?
Pour les besoins d’une chronique que j’ai récemment rédigé pour le groupe et ayant pour sujet le parcours de Mû du Bélier à travers l’œuvre, je me suis refait l’intégrale de Soul of Gold. Bien que trop courte, je trouve cette mini-série très sympathique et, si la qualité des dessins est inégale (bien qu‘améliorée sur l‘édition DVD/Blu-ray), l’intrigue est plaisante à suivre, la mythologie nordique vraiment mise en avant et les contentieux restés en suspend entre les Gold Saint enfin réglés.

ITV Anti-portrait chinois :

Si tu étais un personnage de l’animé ?
Shun d’Andromède
Si tu étais un arc ?
Le chapitre Hadès
Si tu étais une attaque ?
Nebula Storm

ITV Ton préféré :

Chevalier de Bronze -> Shun d’Andromède
Chevalier d’Acier -> Shô de la Sky Cloth
Chevalier d’Argent -> Albiore de Céphée
Chevalier d’Or -> Mû du Bélier
Guerrier Divin -> Mime de Benetnasch
Général des Mers -> Io de Scylla
Étoile Terrestre -> Myû du Papillon
Étoile Céleste -> Queen de l’Alraune
Juge -> Aiakos du Garuda
Dieu -> Athéna
Personnage issu des films -> Moa du Trône du film Lucifer